Félicien Goguey est un artiste et designer français qui vit et travaille à Genève. Il est actuellement doctorant au sein du Digital Humanities Laboratory à l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et assistant d’enseignement au sein du Master Media Design de la Haute École d’Art et de Design — Genève (HEAD — Genève). Il fait appel à des compétences multiples pour créer des installations interactives, des performances, des applications et des objets connectés. Il explore le potentiel créatif des langages de programmation et des nouvelles technologies en privilégiant les outils libres.

Son travail s’intéresse principalement à l’imperceptibilité des réseaux de télécommunication; plus précisément aux facteurs responsables de leur imperceptibilité et aux phénomènes non visibles pour l’utilisateur, ainsi qu’à leurs conséquences politiques et sociales. Sa recherche s’articule autour des méthodes issues des champs de l’art et du design qui permettent d’apporter une réponse ou d’élaborer une stratégie face à l’imperceptibilité des réseaux et de leurs mécanismes. Ainsi, dans son travail de thèse basée sur la pratique, Félicien Goguey s’intéresse à la surveillance opérée sur les réseaux (Internet et de téléphonie mobile) par les acteurs gouvernementaux (agences de renseignement, police, armée) et aux rapports entre les espaces surveillés et les usagers de ceux-ci.

Son travail a été présenté dans des événements internationaux et des musées tels que Resonate (Belgrade), Vector Festival (Toronto), Mapping Festival (Genève), Mirage Festival (Lyon), Lift Conference (Genève), International Conference for Computational Creativity (Ljubljana), Crypto Design Challenge (Amsterdam), Centre d’Art Contemporain (Genève), Kunsthaus Langenthal, Power Station of Art (Shanghai), Espace Multimédia Gantner (Bourogne), NeMe Arts Center (Limassol), Musée des Arts et Métiers (Paris).

contact : input [at] felicien [point] io – [PGP public key]
twitter : @feliciengoguey
thesis blog : waving.felicien.io